Ce que j’aurai voulu savoir avant de commencer la PMA

Ce que j’aurai voulu savoir avant de commencer la PMA

Vous savez que depuis presque 1 an,avec mon chéri nous sommes en parcours PMA (Procréation Médicalement Assistée),afin d’avoir enfin notre famille.

Je voulais partager avec vous mes impressions sur ce parcours.

Cela fait 3 ans que nous essayons de concevoir,au bout de 2 ans;ma gynécologue m’a orientée vers la PMA.

On s’est dirigé vers celle de Aix-en-Provence,j’en avais entendu parler en bien et elle est plus proche de chez nous.

Patience,patience!

Quand j’ai pris rendez-vous en Février 2018,je m’attendais en avoir un assez rapidement avec la spécialiste mais on a dû patienter 4 mois.

Il faut savoir qu’en PMA,on sait à quelle heure on arrive mais in se sait pas à quelle heure on s’en va!

Il y a souvent du monde et du retard.

De Juillet,on a encore attendu jusqu’en Août début Septembre pour attaquer le 1er essai.

Vivre avec des réflexions…

Quand on approche de la trentaine,on commence à avoir quelques questions que je trouve intrusive: “C’est pour quand le bébé ?“,”Alors,toujours pas de bébé en route?

Ou encore des réflexions quand ces personnes savent que tu n’arrives pas à avoir un enfant: “Faut pas y penser“,”Pars en Vacances!”,”Tu as le temps encore!” etc…

Bref! D’ailleurs un livre m’a beaucoup aidé et fait rire d’Amandine Forgali:”1001 Choses à ne pas dire aux Infertiles” que je vous conseille si vous êtes en parcous comme nous.

Puis il y a la Palme d’Or de la gênance,de celle qui t’agace et qui te fait de la peine en même temps et qui te fait complexer…

En PMA,on peut prendre un peu de poids à cause des hormones. Bon dans mon cas,j’avais déjà un petit bidon à cause de mes problèmes de thyroïde et de quelques petits moments de faiblesse,du coup on se permet en tant que simple inconnu de toucher mon ventre ou de demander: “Ah,c’est pour quand ?

Heu…Non,non et non!

Les Montagnes Russes!

Dans ce processus,il faut être fort aussi bien personnellement que dans le couple.

Puisqu’un coup tout est Ok et le lendemain ou le surlendemain tout se fracasse,on peut annuler votre FIV ou l’Insémination. Et ça,il faut l’encaisser.

Sans oublier qu’au bout des 15 jours interminables et que vous voyez négatif sur le test de grossesse ou sur la prise de sang,il faut s’accrocher.

La Fatigue

Bien sûr,à cause des hormones notre humeur,notre taux d’irritabilité et de fatigue évolue.

On est un peu des madeleines à bombe à retardements ambulante!

Chéri,accroche-toi!

 

Votre parcours peut être plus ou moins longs,selon votre cycle et que votre corps va réagir.

Je vous souhaite pleins de courage et de communiquer avec votre chéri,essayer de vous aérer l’esprit et de le prendre “à la Cool”,et bien sûr un beau bébé!



5 thoughts on “Ce que j’aurai voulu savoir avant de commencer la PMA”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *